"3 minutes avant la fin du monde" de Joël Paul : mon avis - @patrickjamesnc
Lecture Livres 

“3 minutes avant la fin du monde” de Joël Paul : mon avis


Partager cet article sur les réseaux sociaux:

“3 minutes avant la fin du monde” nous dévoile l’escalade militaire et les dernières minutes avant ce qui pourrait être la troisième guerre mondiale… et la fin du monde! Un roman excellent!

 

J’ai enfin la chance de vous proposer mon avis sur le livre de mon ami et auteur calédonien Joël Paul “3 minutes avant la fin du monde”.

J’ai relu ce livre dans le cadre de mon “défi lecture” lancé sur le blog, et vous en ai parlé dans le bilan n°1 de ce défi.

En dehors du fait que j’adore son auteur, pour son écriture et sa sympathie sans faille, j’adore également son roman qu’on lit d’une traite tellement on a envie de savoir la suite.

C’est parti donc pour le partage de cette expérience, pour en savoir plus sur le livre et bien sûr, pour vous donner mon avis.

 

Présentation du livre

 

 

“3 minutes avant la fin du monde” a été publié en 2015 aux éditions Humanis, est un roman d’aventure écrit par Joël Paul.

L’auteur le définit d’ailleurs, dans un article sur son blog,  comme, je cite:

un roman d’aventure, une fiction pour distraire et jouer à se faire peur comme nous le faisions enfant, mes références à Jules Verne l’attestent.

 

Ce livre est au format 12,7 cm × 20,3 cm et comporte 102 pages.

Dans ces 102 pages, cet ouvrage comprend également une introduction sous la forme d’une partie de Jules Verne et de son “Vingt mille lieues sous les mers”, le roman décomposé en 8 chapitres, d’un neuvième chapitre sous forme d’épilogue, d’une bibliographie et d’une table des matières.

Il n’y a pas de photos ou d’illustrations. Il n’y a que du texte.

La photo de couverture, que je trouve très sympathique, est issue d’une peinture et d’un photomontage de Luc Deborde

 

Résumé de l’œuvre

 

Dans cet ouvrage, on y découvre la course contre la montre de Peter Roberto, éminent spécialiste du nucléaire, dont la mission parait simple et très difficile en même temps: empêcher la troisième guerre mondiale, et donc la fin de l’humanité, à un moment où il ne reste que quelques instants avant que les ogives nucléaires ne pleuvent.

Trois minutes, c’est le temps qu’affiche l’horloge de l’apocalypse, horloge qui utilise l’analogie du décompte vers minuit pour dénoncer le danger qui pèse sur l’humanité du fait des menaces nucléaires, écologiques et technologiques.

Jamais cette horloge n’avait été si proche de minuit!

Autant vous dire que l’humanité est en danger…

 

 

Critique

Ce livre se lit d’une traite tant il est bien écrit et surtout tant il donne envie de savoir la suite!

Il faut passer, j’avoue cependant, le premier chapitre, grosse référence à Jules Verne (les fans comprendront à la lecture), qui laisse un peu “perplexe” car on ne sait pas trop où cela va nous mener…

Mais rassurez-vous de suite: vous le saurez un peu plus loin dans le livre puisque Joël Paul, un peu après, nous dévoilera pourquoi ce lancement particulier 😉

On y parle de conflit militaire, de la montée des tensions et de la violence au point où la troisième guerre mondiale et l’utilisation massive atomique est sur le point de débuter… point de non retour et de fin de l’humanité.

On y suit donc les aventures d’un savant, Peter Roberto, qui aura, quelques minutes avant l’offensive finale, la lourde tâche de sauver l’humanité.

C’est vraiment bien écrit. Le thème est bien posé, les références scientifiques bien sympathiques avec notamment “L’Horloge de la fin du Monde”.

D’ailleurs c’est vraiment quelque chose que j’apprécie chez Joël Paul: il y a beaucoup de notes de bas de pages pour nous expliquer les références, pour nous en apprendre plus et ainsi nous permettre de mieux comprendre l’histoire.

Tous les auteurs ne le font pas, et là, j’avoue que j’ai beaucoup appris rien qu’avec ces notes de bas de pages!

 

C’est donc un roman vraiment prenant, facile à lire, dans lequel on en apprend beaucoup et surtout dans lequel on a hâte de savoir la suite, de voir comment cela va tourner, en bien ou en mal…

L’épilogue est bien sûr la fin de l’histoire, que je ne raconterai pas pour ne pas tout dévoiler… Mais j’avoue que la fin m’a fait un petit pincement au cœur en me disant: “Mince, le bouquin est fini!”

 

Tous les livres ne font pas cet effet, et c’est la preuve que c’est vraiment un excellent livre!

C’est pour moi, même si je n’ai pas encore eu la chance de lire le dernier livre de son auteur (désolé!), très certainement son meilleur écrit.

 

Conclusion

C’est un roman vraiment très agréable à lire, très surprenant, prenant et à lire sans aucune hésitation.

Riche, avec beaucoup de détails de choses à apprendre dans les notes de bas de pages, il se lit d’une traite tellement l’aventure est prenante et bien écrite.

J’ai adoré le lire!

 

 

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, je vous propose bien sûr de commander ce livre sur Amazon.
Il coûte moins de 10 euros, alors, franchement, cela ne vaut pas le coup de se priver, pour soi ou pour l’offrir.

D’ailleurs, il mériterait bien plus de bonnes notes je pense, alors, si vous le commandez, n’hésitez pas à faire un retour à Amazon, cela pourra donner un coup de main à Joël Paul pour mieux le faire connaître!

Commandez ce livre sur Amazon:

 

Le blog de l’auteur:

Joël Paul dispose d’un blog littéraire, n’hésitez pas à vous y rendre si vous êtes fans le littérature et de lecture.

“ecrivainducaillou”, le blog de Joël PAUL

 

 

 

 

Voilà, l’article est terminé, j’espère que cela vous aura plu, n’hésitez pas à me faire vos retours, remarques et à me donner vos avis sur la forme, le contenu etc…

Si vous l’avez aimé, n’hésitez pas à partager cette critique afin de me donner un petit coup de main…

Merci!

– Patrick –

Partager cet article sur les réseaux sociaux:

A lire également:

2 Thoughts to ““3 minutes avant la fin du monde” de Joël Paul : mon avis”

  1. VANHOUTTE

    J’ai très envie de lire ce livre,après cette critique très élogieuse.
    Merci à vous pour mon cousin que je découvre à travers ses écrits.

    1. De rien et merci à vous pour ce retour très positif, je suis content, c’est que j’ai plutôt bien écrit l’article s’il vous a donné envie de le lire, c’était le but! 🙂

Leave a Comment