Accueil AutresInsolite Le suicide le plus étrange de l’histoire américaine : Ronald Opus

Le suicide le plus étrange de l’histoire américaine : Ronald Opus

Par Patrick
Publishé: Mise à jour le 0 commentaire 120 vue
Le suicide le plus étrange de l'histoire américaine Ronald Opus patrickjamesnc

Aujourd’hui, dans la catégorie Reportage / Documentaire, je vous raconte l’histoire incroyable et insolite du suicide le plus étrange de l’histoire américaine: celui de Ronald Opus !

Initialement racontée par Don Harper Mills, alors président de l’American Academy of Forensic Sciences, dans un discours lors d’un banquet en 1987, je vous fais découvrir aujourd’hui le suicide le plus étrange des Etats-Unis: le cas de Ronald Opus.

On ne va pas se le cacher, malheureusement, des centaines de personnes se suicident chaque jour.

Mais, il faut avouer, et vous le verrez en fin d’article une fois toute l’histoire lue, que rarement des suicides ont été si étrange

 

Ronald Opus a sauté du haut d’un immeuble lors d’une tentative de suicide.

Sa chute a été interrompue par un coup de fusil de chasse à l’arrière de sa tête, tiré d’une fenêtre du neuvième étage.

Son corps est tombé dans un filet de sécurité qui avait été érigé sous le huitième étage, à l’insu de Ronald ou des occupants de l’appartement du neuvième étage.

Le médecin légiste ne savait pas comment classer ce cas assez incroyable.

Normalement, si une personne a l’intention de se suicider et que ses actions causent sa mort, il s’agit d’un suicide même si la mort ne se produit pas de la manière prévue par la personne.

Cependant, dans ce cas, sans le tir du fusil de chasse, Ronald aurait survécu à la chute indemne.

Par conséquent, le médecin légiste a estimé que la mort pouvait être un homicide.

 

Une enquête policière a révélé que le coup de fusil avait été tiré par le père de Ronald qui vivait avec sa femme et lui dans leur appartement du neuvième étage.

En colère contre sa femme (la mère de Ronald), il a pointé le fusil de chasse sur elle et a appuyé sur la gâchette.

Le tir a raté la femme et a touché Ronald alors qu’il tombait devant leur fenêtre.

Normalement, lorsqu’une personne a l’intention de tuer un être humain et qu’elle tue accidentellement un autre être humain, l’accusation est un meurtre.

Cependant, le père et la mère ont soutenu qu’ils croyaient tous les deux que le fusil de chasse était déchargé.

Ils ont dit qu’ils le gardaient toujours déchargé et que le mari avait l’habitude de menacer sa femme avec un fusil de chasse déchargé lors de leurs disputes souvent houleuses.

Cette preuve tendait à indiquer que le meurtre de Ronald pouvait être considéré comme une mort accidentelle.

 

Une enquête plus approfondie a révélé que le fusil de chasse avait été chargé par le fils du couple, Ronald donc, qui était en colère contre sa mère pour avoir refusé de lui donner de l’argent.

L’homme savait que son père pointait souvent le fusil de chasse déchargé sur sa mère, et il a chargé l’arme à feu dans l’espoir qu’elle serait tuée.

Lorsque cela ne s’est pas produit après plusieurs mois, l’homme, Ronald Opus, déprimé par sa situation financière et l’échec de son complot de meurtre, s’est jeté du haut de l’immeuble.

Le karma fit le reste.

 

 

Alors, qu’en pensez-vous? Coïncidence, destin ou karma?
J’avoue que moi, j’aime à me dire que cette histoire prouve l’existence du Karma

 

 


 

Réagissez! Aidez le blog! 

N’hésitez pas à réagir à cet article dans l’espace des commentaires!

Je serai ravi de connaître vos avis et vos retours et de pouvoir échanger avec vous, alors, n’hésitez pas! 🙂 

Pensez également à partager cet article, cela me donne un petit coup de main pour faire connaître le blog (merci!)

 


You may also like

Laisser un commentaire